Date:

 

Wed, 5 Mar 2003 18:42:02 +0100 (CET)

De:

"Portelance Marco" |

Objet:

A Paris, c'est le printemps !

À:

madras2bombay@yahoo.fr

 

 Et oui, nous n'avons pas 32° mais 18° tout de même avec un beau soleil et des vendeurs de jonquilles au coin des rues ! C'est très agréable... De plus  Odette est venue nous déposer de délicieuses crêpes ! Ca te dit une petite crêpe au nutella, sucre, citron, et j'en passe, à la place d'un plat en sauce super épicé !...... On t'envoie tout cela par Federal Express si tu le désires ! Pour moi, un mercredi comme tant d'autres agrémenté d'une visite chez Marguerite en gardant toujours le top secret sur ton départ ! Nous sommes contentes que tu filmes sans difficulté. Nous pensons beaucoup à toi. Gros bisous des parisiennes.

 Mamie O est au taket , elle vit le voyage là!

 bibi, et.....and on the home again.....

 bye

 Hôtel, douche, rechargement de la batterie du caméscope.

 Vers 08 h 00 du soir je sors  => rickshaw => restau Kaaral Kudi comme hier soir, C’est un groupe de restaurants tous très différents, cette fois je choisis le restau de poissons, hum ! c’est couci-couça…. mais pas épicé, çà repose l’estomac. Même au restaurant je trouve du temps pour la rédaction de mon carnet de route.

   En route vers ce restau , en passant à côté de l’hôtel Sheraton j’ai vu une fiesta immense, un mariage du niveau Maharaja. J’ai stoppé net mon rickshaw. Je me suis inséré dans cette foule de saris de couleurs vives, de turbans, à l’entrée le marié monté sur un cheval, en habit de cérémonie, à l’intérieur une foule immense sérrée, au loin une estrade sur laquelle sont disposés des coussins, des gens sont déjà installés, sur le côté de cette salle de grandes tables dressées, des tas de plats différents, des serveurs, ambiance ! j’ai filmé, c’est quelque chose ! voir les images.

 

Retour à l’hôtel après le repas du soir. Douche, je finis la rédaction du carnet de bord. Tiens ! le cleaneur me rend visite, je me rends compte qu’il insiste lourdement => alors ! => c’est le pourliches qu’il attend, alors, pour avoir la paix ! Voilà ! that’s all folks.

 Demain ça sonne à 6h15. Départ 7h30 : stakhanoviste va…

 

 Jeudi 6 mars :

 

 Réveil à 6 h 15. Petit déjeuner. Le chauffeur est là !

 

Vers 07 h 00 on part. bien sûr la route est facile en taxi, il est sympa ce chauffeur mais la communication est compliquée, l’anglais des tamouls, je ne suis pas encore habitué ! un exemple ils disent : « inchet » et « outchet », ça veut dire : inside et outside. Ca vous dit l’ampleur des dégâts ? Bref je fais des efforts, ça ne m’aide pas à retrouver mes automatismes en anglais.

 70 Km pour environ deux heures de route.

 

Kanchapuram : deux ou trois temples dont un énorme (c’est comme dans un jeu vidéo). Ils ont tous ……………….. (pyramides sculptées, ornées, bas-reliefs). Ici on vénère la déesse Kali ou Durga (aux multiples bras) alors qu’ailleurs c’est une déesse sanguinaire. Le brahmane qui me fait visiter, il raconte bien, cependant il fait des commentaires un peu grossier sur les femmes ! Sa famille est la gardienne de ce temple, mais de père en fils, point barre. Pour les filles, il n’en est pas question (pour le temple, voir le film).

 

021_25

 Deuxième temple : un groupe de français avec guide, je profite un moment des explications, le guide fait une démonstration de danse ancienne, qui est représentée en sculpture sur les murs du temple, ces danses et ces postures paraissent si invraisemblables, je continue tout seul (petite discussion, échange d’impression avec ces touristes, ils sont arrivés de Madras et repartent de Cochin).

 

020_24

 

018_22

 Mamalipuram = “hotel Laksmi lodge” : 350 Rs, 7 $ US. Je prends deux nuits.

 

Les guides :

Lonely Planet conseillait cet hôtel : chambres aérées avec ventilateur. 

Repas indiens ou occidentaux servis en terrasse sous les étoiles

 Le Routard le déconseillait fortement : crade et un rien arnaqueur ?

 En fait il était très bien ce Laksmi lodge :  aéré, jardin,  des plantes partout, les gens de l’hôtel très sympa ! enfin c’est mon avis au moment où je suis passé !

 

 

015_19

 Un hôtel peut changer très vite de style certes, mais peut être aussi assistons nous à une guerre des guides ?

 Ces guides sont indispensables je le concède mais attention à une certaine forme de diktat du guide qui dit : ça c’est formaidable et ça c’est à jeter aux orties ! c’est pourquoi 2 guides valent mieux qu’un !

 Je visite la ville dans la foulée, deux à trois heures sous le cagnard, ça grimpe, ça descend, Olé ! Je vais voir la plage, c’est à trois cent mètres de l’hôtel.  Ce soir, plat de poissons, calamars, crevettes cuits, un poisson de quoi ? Enfin, c’est bon.

 Enfin après avoir mangé j’ai la chambre définitive, n° 33. Alors direct => la douche, il y en a besoin.

 Petit tour en ville. La nuit tombée, c’est comme un village. Pas mal de touristes, Mamalipuram est réputée (les guides nous rappellent que les Beatles eux même pendant leur périodes mystico – psychédélique sont passés ici ?).

 Je vais repérer la station de bus (2h30 de trajet pour Pondichéry).

 Un bus toutes les dix minutes. On paie dans le bus = 50 Rs.

 

C’est décidé je pars samedi matin.

 

 Vendredi 7 mars :

 

 Tiens ! 8h15. C’est la grasse matinée ?.

 

Je prends la douche, range un peu, c’est pour la bonne cause je filme la chambre et l’environnement. Un jour et demi, et déjà des connaissances.

 Ah oui, aujourd’hui je mets la tenue de bain (c’est bon pour le moral). Voir film. Je donne deux ou trois trucs  à  laver, la chemise à recoudre le bouton. Petit déj, je fais la traduction français / anglais puis anglais / français pour deux français d’un certain âge. Ca prouve que je m’adapte, les mots me viennent plus naturellement, je soigne mieux ma conversation, je m’habitue aussi à leur foutu accent !!

 Je pars vers la plage, accosté par 3 pêcheurs, je filme et montre le résultat, bingo !!

 Je contourne le temple qui se trouve face à la mer, puis retrouve une autre plage et là ….. j’y vais, je me baigne, immersion totale, tout tout tout youpi ! (mais l’œil sur mon sac)

 A la sortie un vendeur de noix de coco me propose d’en ouvrir une, why not ? c’est dur la vie de « routard » n’est-ce pas ?.

 Attention au soleil, j’ai le bronzage du terrassier, les bras, le cou.

 2 heures de l’après midi je rentre à l’hôtel, passe par un restau (plein de français) juste en face de mon hôtel.

 Ici c’est de la musique antillaise !, on change d’atmosphère.

 Tiens ! je ma rappelle tout à l’heure sur la « rue de la mer » c’était Manu Chao qu’on entendait, (on devrait l’entendre sur le film),

 Je déguste tranquillement un milk shake papaye et un expresso.

 Retour à la chambre, douche, puis repas, une heure ou 2 après … je re-pars en ville, tout d’abord j’assiste à une scène bizarre : plein, plein de femmes âgées sont assises sur le côté de la rue sous un chapiteau de fortune, c’est un peu comme au cinéma, que font-elles, qu’attendent-elles ? des fanions multicolores partout, ça ressemble à un meeting politique comme j’avais déjà vu en taxis à Kanchipuram !! des discours sur une sono qui sature. J’y vais je pose des questions à un type tout en blanc. Il me confirme, c’est un meeting politique avec donation à la clef. Ca explique le nombre et la patience des invités, elles sembles toutes âgées et de condition modeste.

 Bref, je filme la scène, mais je demande poliment comme chaque fois que je tourne.

 Je me retourne voir les temples mais tout seul cette fois..

 J’ai quand même dû écarter 4 ou 5 guides potentiels qui me proposaient leurs services, et ceci dans l’intérêt de la culture bien sûr !

 Je suis entouré de gamins 6, 7, 8, 9 ans… « Roupies, Bonbons » ou n’importe quoi ! tiens bonbons pourquoi pas !

 J’ai des « frisk » qui arrachent vraiment, on va voir, donc je sors ma boî-boîte, c’est une nuée de mains d’enfants, je filme la scène, c’est incroyable, je leur explique qu’en aspirant de l’air ils vont se retrouver au pôle nord.

 Mais quoique je leur donne même si c’était « dégueu » ils le prendraient.

 Ils sont tous habillés pareils (marque distinctive de leur école), oui ! l’uniforme est de rigueur dans les écoles en Inde.

 Je continue la visite des temples, tiens ! des singes font leur apparition !!

 

Ils est 5 heures du soir, je retourne à la plage, replonge dans la mer, je me quitte pas des yeux le sac à dos, dès que quelqu’un s’approche je sors de l’eau, puis une femme qui cherche à vendre son ballot d’artisanat local et que j’ai fini par appeler « what do you want » ou « how much do you want to pay » tellement elle insistait et répétait inlassablement cette phrase (ça la fait rire). Elle propose des tissus genre dessus de lit, elle s’installe près de mon coin de plage, ce qui implique que je ne peux plus me baigner, bon je quitte donc les lieux.

 Hôtel, douche puis quête d’un restaurant, mon choix s’arrête sur un restau sur la plage. Le sea shore restaurant (lonely planet), il propose du lobster (homard) et des gambas monstrueuses, ça va pour les gambas enfin une gambas 350 rs un vrai délice pour environ 7 $ US ou €  (45 fr) on appelle ça ici « Tiger prawns » !! Et là je fais la connaissance d’une allemande, Baerbel qui termine sont voyage dans une semaine à Madras c-à-d le trajet inverse du mien.

 Echange d’info (elle est scotchée par mes explication sur le Ladakh, elle trouve mon anglais formidable, eh bien elle est pas difficile, moi je sens que ça progresse vite mais je ne suis pas content du résultat !!

 On passe l’actualité en revue.

 11 h 30 tout ferme.

 Demain le réveil sonne à 06h30.

 A l’hôtel le personnel est accroché à la télé, il y a un match de cricket important (La World Cup) entre le Kenya et l’Inde alors là c’est du sérieux (le cricket est le sport national ici) !!

 J’ai eu le temps d’écrire un e-mail aujourd’ui

   

Date:

Fri, 7 Mar 2003 07:04:38 +0100 (CET)

De:

"Portelance Marco" |

Objet:

Ici Mallalapuram (Tamil Nadu)

À:  

madras2bombay@yahoo.fr  

 

 En ce qui concerne la bouffe, pour l'instant pas de probleme, c'est tres mangeable. Le petit dej et un repas le soir et ca suffit amplement ! beaucoup de marche, rues, temple, de soleil. j'ai deja file des fringues a laver, et a coudre (c'est pas cool tout ca ?) Ce matin grasse mat 08h30 du mat. la chambre est baba, un peu comme la petite ville de Malalapuram (les beatles sont passes ici dans les 60').

 Je commence a etre dans le "move" cote anglais j'ai meme traduit pour des francais au petit dej, j avais du mal a retrouver mes marques avec leur accent terrible = "inchet" ca veut dire "inside" "outchet" c'est outside and so on..., "the" = "T" tres pateux ! je maitrise pas mal "Samsung" je pense que vous allez rigoler

 demain je pars pour Pondicherry

 bisous a mamie (qu'elle dise le bonjours a Colette, je suis la trace des skis)

 bisous a vous 2 et ....on the road again Marco 

  

Samedi 8 mars

 

 06h30 la lavandière Rani cogne à la porte, c’est le levé.

 

Au restau de l’hôtel un type est couché par terre, ils ont dus rester longtemps devant la télé, ils sont contents l’Inde a gagné.

 Petit dèje traditionnel puis taxi jusqu'à la « bus station »  1 Km ½ environ. A l’hôtel on mepropose le trajet en taxi pour 17 $ et puis quoi encore ? c’est même pas 1 $ en bus….

 

 

014_18

 Le bus part à 08h45 il est bondé, pas une seule place assise 2 gringos dans le bus un Néo Z à côté du chauffeur et moi.

 Je laisse 2 fois ma place à des indiennes, ces places on les proposait au touriste, plutôt qu’à des femmes pourtant assises par terre dans l’étroit couloir du bus, alors j’ai droit au signe « namasté ».

 10 h 45  assis enfin depuis ½ heure le bus arrive donc à Pondichéry.

 Je prends un vélo rickshaw mon gros sac à dos, le petit et moi !! c’est dur pour lui !

 Direction le « Sri Aurobindo Park Guest House » (conseillé par Baerbel) ça dépend de l’Ashram (donc on est mystique ici ?)

 D’ailleurs il est interdit :

 ·         de fumer

 ·         de boire de l’alcool

 ·         de se droguer (ça on l’aurait deviné !!)

 de plus extinction des feux à 22 h 30.

 Voilà pour les conditions Ashram :

 Cela dit c’est une vaste résidence, ma chambre est grande, de plain pied, et face à la mer, le tout très bien situé dans Pondichéry.

 

013_17

 01 h 00 PM je sors mon pantalon Andaska (il est super comme il faut) je ne le quitte plus !

 Balade en ville, le cagnard de 2 heures/3 heures de l’après midi.

 Certaines femmes se promènent avec un parapluie ouvert en guise d’ombrelle, ça fait bigrement colonial.

 Les rues, Dumas, Suffren, Romain Rolland, De la Bourdonnais, St Louis etc.….

 Par exemple ce soir pour aller au restau. Je vais prendre la rue Romain Rolland !!

 La côte est rocheuse ici il faut aller un peu plus au nord (j’y vais demain) pour les plages.

 J’ai repéré l’alliance française, haut lieu culturel à Pondichéry.

 Après avoir mangé un ananas et bu tout le lait d’une noix de coco, je me suis assis au café devant la mer d’où j’écris ces quelques lignes.

 Restau. Chambre et repos de 18h à 19 heures je révise ma journée de demain dimanche, j’écris assis au restau Satsanga, éclairage à la bougie, c’est pas facile !! en fond sonore c’est du …. Léo ferré … en Inde …….étonnant non ?

 J’en reparlerai plus tard (voir les films).

 

1)      Demain donc je prévois de louer un scooter, de réserver un billet pour Madurai,

 

2)     Lundi de visiter Auroville 10 ou 15 Km au nord de Pondichéry : la cité idéale fondée par le Gourou Aurobindo puis il y a eu une sorte de scission, le gourou et sa femme « la mère »  ne se reconnaissant plus dans la direction que prenait Auroville, voilà pour l’histoire, bon pour moi c’est du « Chinois » !! elle est très étendue, c’est à voir !

 

3)     Puis visite de l’Ashram d’Aurobindo (presqu’un mausolée à la gloire du Gourou & et de sa femme) dans la ville blanche.

 

4)     Peut être la plage aussi.

 

 En attendant ce restau ce soir, tout y est français, la nourriture bien sûr, et là tenez vous bien on est bien en Inde….

 

1)      des rillettes avec du pain

 

2)     une bière Kingfisf 65 cl ce qui fait tout de même beaucoup pour moi

 

3)     une sole accompagnée d’un purée de P de T super !

 

4)     Un gâteau au chocolat.

 

5)     Un seul repas aujourd’hui certes, mais ce n’est de la daube….

 

Prix 350 rs env.  7 $ US ou encore 47 frs.

 

Alors demain même heure même restau , d’accord ?

 

Après mon dîner j’ai discuté avec le néo Z du bus (Mamalipuram / Pondichéry) avec une québécoise, puis avec 2 italiennes, tout ça se fait le plus naturellement du monde, ça s’est magique, parler à bâtons rompus pendant plus de 2 heures et c’est parce qu’il fallait que je rentre avant 10h 30 PM.

 Voilà  tous les soirs il se passe quelque chose comme ça !!

 Hier l’allemande aujourd’hui ceux là !!

  

Dimanche 9 mars

 

 Levé 08 h 00 douche et direct le réfectoire à 100 mètres.

 

On commande d’abord puis quelqu’un apport le breakfast, ça ressemble à un self ou une cantine.

 A côté un groupe d’américain hum ça sent le mystique !!

 Des gens sans distinctions apparentes, comme moi, d’autres en revanche habillés plutôt secte !!

 Vue imprenable sur la mer. J’ai des tas de trucs à régler aujourd’hui, plein de choses à visiter.

 Allez je vais le visiter cet ashram ! bon ça casse pas 3 pattes à un canard, ça se prosterne sur la tombe du Sieur Sri Aurobindo soi-même, sur celle de la « mère ». Tiens !! au passage la « mère » était française, elle avait lâché son mari, avocat de son état pour Aurobindo et devint la directrice du mouvement à la mort du Gourou.

 Tombe sous un frangipanier.

 A l’intérieur un jeune occidental prie fixement face au portrait du Gourou, quand je quitte les lieux ½ heure après il n’a pas bougé d’un poil.

 Je dois régler mon départ de Pondichéry donc rickshaw jusqu’à la gare routière. Conversation avec le guichetier , il me donne les horaires pour Madurai le soir 16h00 arrivée à 04 h 00 du mat (ça sert à quoi d’arriver dans une ville à 04 h 00 du mat ?) ou 17 h 45 pour une arrivée à 05 h 00. Après avoir acheté mon billet il me dit ce bus va plus loin, il va à Trivandrum (capitale du Kerala, pointe sud de l’Inde environ 700 à 800 Km d’ici) il y arrive à 09h00.

 Réflexion !! hier les autres touristes m’ont parlé de Trivandrum comme quelque chose d’incontournable ! alors les sauts de puce « stop » !.

 De plus, j’ai le sentiment qu’il me faudra du temps pour visiter ce Kerala. (je n’abandonne pas encore l’idée d’aller aux Maldives).

 Ok pour 261 rs soit 36 Frs je pars lundi 10 au soir pour Trivandrum. (il me montre un bus similaire à celui que je devrais prendre, me fait monter dedans essayer les sièges). Ça roule, je lui offre un euro il préfère un dollar, mais quand il voit le taux de change, il se ravise et prend l’euro).

 Re balade à pied, visite du musée, enfin pas riche le musée…

 

Je cherche à louer un scooter mais c’est dimanche, rien n’est ouvert. Je retourne sur l’avenue qui longe la mer et là à une vendeuse de rue j’achète un concombre puis plus loin de l’autre côté de l’avenue une tranche de pastèque à un autre vendeur, puis retour à l’hôtel, repos, douche recharge du caméscope, je regarde les séquences que j’ai filmé.

 

vendeuse_Pondichery

 

   Je loue un vélo à l’hôtel / ashram pour 20 rs (trois fois rien) c’est parti passage par le cyber Internet hôtel Coromandel, j’ai 2 messages, un de Françoise, un de Lucie.

   

Date:

Fri, 7 Mar 2003 12:49:44 +0100 (CET)

De:

"Portelance Marco"

Objet:

toujours le printemps !

À:  

madras2bombay@yahoo.fr  

 

  Je viens de lire ton message au travail... c'est sympa ! Toujours très contentes d'avoir aussi souvent de tes nouvelles et de ton suivi de voyage. Pour nous, c'est métro, boulot, dodo, sans surprise ! ni découvertes exceptionnelles au détour d'une rue.... Comment les gens réagissent t'ils face à la menace de guerre en Irak ? Je vois que tu pratiques déjà les repas allégés, tu vas nous revenir comme un véritable Apollon musclé et bronzé !.... Comment te déplaces-tu maintenant ? car, train, ? Nous te souhaitons tout un tas de bonnes rencontres et de belles découvertes de sites et de villes. Les filles vont bien et t'embrassent très fort. Nous appelerons Guy et Chantal en fin de semaine. Gros bisous, keep cool and take care my friend !

 
   

Date:

Sat, 8 Mar 2003 12:19:24 +0100 (CET)

De:

"Portelance Marco"

Objet:

salut baba

À:  

madras2bombay@yahoo.fr  

 

 Bon je vois ke ton voyage se déroule bien...mais je pense que tu ne vas plus vouloir revenir, à moins que tu bouffes mal...mais ca n'a pas l'air d'être encore le cas...

 Je pense ke tu dois être arrivé a pondichery, nous sommes qt à nous toujours ds la même charmante bourgade kon appelle Montrouge ciudad...Maman dit ke c'est le printemps, c'est vraiment pour se motiver...je traduis en fait: il n'a pas plu durant 2 jours, alleluia.A part ca , je monte un énième projet avec karine...donc la mère ne s'en sort plus!

;-) ... sinon tout va bien, mamie M ne sait toujours pas où tu es, c'est vraiment du portenaoik ds cette famille!

aller file , retourne t'amuser, et ramene nous de belles images!

a vous les studios,

Lucie, on the home again...

Je reponds

   

Date:

Sun, 9 Mar 2003 11:17:00 +0100 (CET)

De:

"Portelance Marco"

Objet:

Re: toujours le printemps ! alors que moi c'est l'ete pur et dur 35 C

À: 

"Portelance Marco"   

 

 

 Pondicherry dimanche 9 mars 16h45

 tout mais vraiment tout baigne comme il faut

 hier j'ai mange (un seul repas/jour \) mais c'est pas de la "daube" = pour env. 40 fr = rillettes pain, sole avec puree mamie, gateau frais au chocolat une bonne biere, sur une musique de Leo ferre, on est un peu en France ici. Exemple pour aller manger j'ai pris la rue Romain Rolland, puis a l'angle de la rue Suffren j'ai pique sur la rue Dumas etc... au restau j'ai retrouve un Neo Z (Zelande) on etait les seul Gringos dans le bus de Mallalaouram a Pondicherry, Puis une Quebecqoise et enfin 2 italiennes avec qui on a parle Beslusconi elles voulaient nous le refiler grand seigneur j'ai non !! on parle Irak elles etaient a la manif en Italie (avec tout ca on sent bien que les francais ont la cote avec la position anti guerre de la France) a part ca comme elles rentrent le 14 ou le 15 elles flippent !!) tous ca m'a amene jusqu'a 10h15  (evidemment on ne voit pas ca a la camera ! ) Pondicherry c'est pas ville qui vit la nuit. Hier c'etait une allemande avec qui j'ai papote (23h 00 a Mallalapuram la aussi on a parle guerre en plus les allemands sont de concert avec nous sur ce coup la. J'ai loue un velo tout a l'heure, a midi c'est hard mais a partir de 3 ou 4h de l'apres midi, ca va. tout baigne comme je le veux. une casette de camescope deja et la seconde est commencee. les gens sont tres sympa ici mais c'est pas une decouverte !!! je suis a l'hotel Park guest house qui appartient a l'ashram Aurobindo c'est un hotel bien normal a part qu'il ne faut pas fumer, se droguer, ou boire de l'alcool, et ... il faut rentrer le soir avant 10h30 moi ca ne me pose pas de pb tout ca), remarquez ils sont pas reglo, meme cendrillon elle avait le droit jusau'a minuit, ah ces mystiques !!!

 J'ai decidé de passer Trichy, et Madurai pour me rendre directement à Trivandrum (je veux avoir plus de temps pour le Kerala, les gens me le confirment tous c'est un état très très sympa). ce sera le bus deluxe lundi soir arrivee mardi matin 09h00) apres je regarderai ce qu'on peut faire.

 Il y a la web cam devant moi mais je ne connais ni l'adresse ni la procedure !!

   

 Alors je raconte, je vais finir par écrire mon carnet de route à travers les e-mails.

 Balade dans la ville, une grosse fête, concours de chiens. Ici c’est la grande foule en un rien de temps, je repars visiter un temple c’est vraiment style rococo (voir le film) Un grand temple central, du marbre, des colonnes, un Vishnou au fond comme d’hab. plein de petits temples miniature dans lesquels un prêtre officie, ils sont torse nu, têtes rasées habillés d’une sorte de toge courte si bien qu’ils ressemblent étrangement à des prêtres de l’Égypte pharaonique. Malgré la barrière de la langue (le Tamoul j’ai arrêté depuis des lustres) !! je crois entendre le nom de Kali la déesse noire, la buveuse de sang.

 Un truc drôle, je me balade comme ça, badaud, le chapeau sur la tête les mains dans le dos et là un type me fais non !! non !!! Whaou !! qu’est ce qui ne va pas ?

 A ma grande surprise ce n’est pas pour le chapeau , non ! c’est pour les mains dans le dos !!

 Dehors je filme des gamins tout excités devant mon caméscope (je leur montre le bout de film où ils sont acteurs, c’est l’enthousiasme) je rentre il fait déjà sombre, la nuit tombe.

 Je n’ai pas de lumière sur ce biclou et ça roule n’importe comment en Inde.

 Alors je retourne à hôtel juste le temps de me doucher, de changer de tenue (enfin il ne faut pas exagérer) et aller manger au Satsanga.

 Pâté

 Filet au poivre vert

 Banana Split

 Café

 Demain le restaurant sera encore ouvert à 3 heures PM avant mes 17 heures de bus ça serait une bonne idée de me restaurer ici (mon bus part à 04h00 PM).